all rights reserved - 2016

> FRANÇAIS

Kapital

par Thaïva Ouaki, commissaire de l'exposition Créer, c'est résister¹ à la Bibliothèque de la Part-Dieu à Lyon - 2015

Flavien Paget construit sa problématique autour des rapports de force qui innervent la société contemporaine.
Ses deux axes de réflexion sont d’une part l’économie du « monde de l’art » tel que l’entendait Pierre Bourdieu, autrement dit un milieu incluant/excluant ; d’autre part, les rapports de pouvoir. Symboles, logos et signes de reconnaissance deviennent une source d’inspiration permanente, détournée et reproduite pour en exacerber le poids hiérarchique et la valeur identitaire.

La résistance face aux systèmes établis, à commencer par l’institution artistique, ne prend pas le tour d’une opposition frontale mais relève également avec Kapital² de la réappropriation.

Compilant les prix attribués aux artistes les plus méritants de l’année, le site Kapital (lui-même proposé par l’artiste lors du Prix de Paris 2014) permet à tout un chacun de miser sur son gagnant en reprenant les codes graphiques des jeux en ligne.

La parole est plus volontiers donnée au public qu’à l’institution, pour une réappropriation de l’expérience artistique
et l’exercice d’un jugement de goût personnel.

1 Créer, c'est résister, site de l'exposition
2 www.flavienpaget.fr/kapital