tous droits réservés - 2016

> ENGLISH

Sur la résistance

Résister, c’est ne pas céder face à une force. Résister, ce n’est donc pas toujours refuser.

Il existe dans certains de mes travaux une forme de résistance. Mais ce n’est pas un refus du système établi. Il s’agit plutôt d’appropriation puis de détournement. La meilleure façon de résister au dictat d’un système, c’est d’en exposer ses ambiguïtés, ses failles et de proposer des alternatives.

En physique électrique, le courant alternatif, contrairement au courant continu, peut varier en intensité et en tension grâce à un transformateur. Je pense l’art comme ce transformateur.

La grande force des résistants est de ne pas être naïfs. Observer et comprendre le monde dont nous faisons partie est la meilleure solution pour le faire évoluer. Il ne s’agit pas de contrer frontalement cette force, mais de l’éviter en créant des solutions différentes.

Lorsque je crée le site internet KAPITAL¹, je ne refuse pas le prix de Paris : j’y participe activement en dénonçant la façon dont il dicte ses règles à l’institution qu’est notre école. Je me sers du système établi pour en exacerber ses paradoxes.

C’est une résistance au sens électrique du terme : un élément dans lequel toute l’énergie mise en jeu est convertie en chaleur.

1 www.flavienpaget.fr/kapital